Hôpital Saint Luc

Les alternateurs Leroy-Somer équipent les systèmes de production d'énergie de secours et de cogénération de l'hôpital St Luc de la ville de Gand

Le secteur de la santé a récemment connu des investissements importants dans la rénovation de bâtiments et la construction neuve en Belgique. Un excellent exemple de cette tendance est l'hôpital St Luc dans le centre-ville de Gand. St Luc est un hôpital de 800 lits et 125 000 m². La fusion de deux campus adjacents à la fin des années 1990 a donné naissance à un plan directeur majeur, le premier du genre en Flandre. Depuis lors, environ 100 000 m2 de la surface de l'hôpital ont été complètement rénovés ou agrandis alors que l'hôpital était toujours opérationnel.

L'objectif principal du plan directeur était de réduire les coûts énergétiques (2,5 millions d'euros par an). Dans le même temps, le défi consistait à préserver la continuité des services publics. Cela nécessitait un investissement dans une alimentation de secours de 4MVA capable d'alimenter tout l'hôpital en cas de panne d'électricité. La durabilité était également un élément clé du projet et la raison qui a mené à l'intégration d'une unité de production combinée de chaleur et d'électricité pour alimenter à la fois le système de chauffage et fournir l'électricité au complexe.

L'hôpital St Luc est un pionnier dans l'introduction de technologies innovantes dans un environnement de soins de santé. La continuité des services publics est garantie par un processus continu de renouvellement et d'amélioration. E. VAN WINGEN NV (EVW) d'Evergem, en Belgique, fournit des installations assemblées dans ses usines pour ce projet et s'occupera de leur entretien et de leur maintenance.

L'unité de cogénération, conçue, construite et installée par E. VAN WINGEN NV sera désormais une source de chaleur et d'énergie électrique pour l'hôpital St Luke. Avec la pompe à chaleur géothermique existante et la connexion au réseau de chauffage urbain de la ville de Gand, l'unité de cogénération EVW constitue une source d'énergie durable avec une efficacité énergétique élevée et l'intégration des énergies renouvelables. La cogénération de l'hôpital génère une puissance électrique de 500 kW et une puissance thermique de 550 kW. La chaleur récupérée de l'échappement du moteur est utilisée pour alimenter le système de chauffage de l'eau et le chauffage de l'espace de soutien. La chaleur résiduelle à basse température de l'intercooler est un excellent complément à la chaleur de la pompe à chaleur géothermique.

Le système de cogénération est un investissement fiable, rentable et durable qui, avec d'autres systèmes, apporte une réduction considérable des émissions de CO2 et une réduction significative des coûts énergétiques pour l'hôpital. Choisir le bon niveau de puissance installée et optimiser les heures de fonctionnement de l'unité de cogénération permet d'obtenir une rentabilité et un retour sur investissement élevés en moins de 5 ans.

Associé aux générateurs diesel de secours et aux systèmes de secours de batterie, le CHP est une source d'énergie électrique fiable, car l'unité cogénatrice est synchronisée avec le secteur et offre une stabilité accrue tandis que les réseaux publics sont utilisés pour le rasage de pointe.

En plus de l'extension récente de la capacité d'alimentation de secours à 4MVA, intégrée au niveau d'alimentation entrant de l'installation moyenne tension, l'hôpital dispose également de deux pannes de 1000 kVA et de 650 kVA en aval et en basse tension. Tous les groupes électrogènes ont été équipés d'alternateurs Leroy-Somer fiables.

Plus d'informations sur le site E. Van Wingen

 

 

 


This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Learn More